Grande-Bretagne : les restrictions de voyage pour Pâques sont levées

Le gouvernement britannique supprime les dernières règles anti-covirus qui limitaient l’entrée des touristes étrangers avant les vacances de Pâques. Le Royaume-Uni supprime les dernières règles régissant l’entrée des voyageurs dans le pays. À partir du 18 mars, les tests moléculaires à l’arrivée et le Passenger Location Form ( PLF ) ne seront plus nécessaires pour entrer sur l’île.

Quelles restrictions ont été levées par le gouvernement britannique ?

Le secrétaire d’État Grant Shapps a annoncé la suppression de toutes les réglementations relatives aux voyages. À partir du 18 mars, les touristes ne devront plus présenter un test moléculaire négatif et un Passenger Location Form (PFL) à leur arrivée. Le changement de rythme, promu par l’exécutif, est destiné à stimuler le rétablissement des flux touristiques pour les vacances de Pâques.

Le succès de la campagne de vaccination a encouragé la levée des dernières mesures restrictives demandées par les compagnies aériennes et les entreprises touristiques. Le gouvernement britannique a adopté une approche graduelle de la réouverture de ses frontières et l’occasion se présente enfin de prendre une initiative beaucoup plus forte.

Depuis le 18 mars, les voyageurs peuvent traverser et s’arrêter dans les aéroports britanniques sans porter de masque. Les passagers de certains vols seront toutefois libres de choisir d’emporter ou non des équipements de sécurité personnels à bord. Des équipements de protection resteront disponibles pour protéger les personnes les plus sensibles et les plus vulnérables.

Les principales compagnies aériennes britanniques ont accueilli cette nouvelle avec enthousiasme. L’industrie a exprimé son intérêt pour la suppression des masques faciaux sur certains vols. Les masques faciaux ne seront fournis que pour les voyages vers des destinations qui n’ont pas encore levé les mesures restrictives.

La proposition du gouvernement intervient en même temps que les vacances de Pâques. Pour la première fois depuis 2020, la Grande-Bretagne rouvre totalement ses frontières au tourisme international. Depuis l’avènement de l’urgence sanitaire, les voyageurs peuvent enfin prendre l’avion pour visiter Londres, Liverpool ou Édimbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.